COMMUNIQUE DE PRESSE - Agriculture : SARKOZY DANS LE SENS DU POIL - février 2009

Publié le par terre-mer-pcf.over-blog.com

A la veille de l'ouverture du salon de l'Agriculture le chef de l'Etat a annoncé une série de mesures dont un projet de Loi de Modernisation, tentant d'éviter ainsi un nouveau foyer de contestation avec le monde agricole.

 

Parmi les déclarations, un crédit de 300 millions d'Euros du Ministère de de l'Agriculture, initialement gelés, seront affectés à l'élevage en zones herbagères, en zone de montagne, à la gestion des risques climatiques … Nicolas Sarkozy propose une gouvernance pour lutter contre la volatilité des marchés lors du prochain G 8. De nouvelles obligations environnementales devront être respectées par les exploitations.

 

De son côté, Luc Chatel, Secrétaire d'Etat recevra prochainement fournisseurs et distributeurs.

 

Le Président de la République promet de faire du neuf avec de vieilles idées.

 

Le Gouvernement aura la charge de rédiger une loi dite de modernisation visant à livrer l'agriculture française au prix mondial, sans compensation, dans le cadre d'une Politique Agricole Commune démantelée à l'horizon 2013.

 

Pour changer d'Europe, le PCF porte une nouvelle ambition alimentaire et agricole.

 

La Politique Agricole Commune doit avoir les objectifs, de rémunération du travail paysan, de Souveraineté alimentaire, de qualité en respectant les hommes et l'environnement.

 

L'Europe avec la préférence communautaire, la clause de sauvegarde, les soutiens directs, doit faire le choix de la relocalisation des productions, de coopération entre grandes régions du monde.

 

L'Europe par la répartition de la plus value entre producteurs, industrie agroalimentaire et la grande distribution doit garantir l'accès à l'alimentation aux consommateurs.

 

Pour le PCF, une Loi moderne doit répondre aux attentes populaires et aux exigences des exploitants familiaux. Dès maintenant le gouvernement doit tenir un Grenelle des prix agricoles.

 

 

 

Le PCF

Publié dans Communiqués de Presse

Commenter cet article