COMMUNIQUE DE PRESSE - Remaniement Ministériel - L'eurolibéral Bruno Le Maire à l'agriculture - juin 2009

Publié le par terre-mer-pcf.over-blog.com

 

Du poste de secrétariat d'Etat aux Affaires européennes à celui de portefeuille de l'alimentation, de l'agriculture et la pêche en remplacement de Mr Barnier, personne n'est dupe pour penser un seul instant que ce mouvement change la néfaste politique agricole de l'UMP.

 

Aux producteurs de lait en lutte, aux éleveurs, aux viticulteurs, aux artisans pêcheurs abandonnés à leur sort par les politiques publiques actuelles dans ce contexte de guerres économiques féroces, le gouvernement leur répond avec cynisme: marché libre et non faussé; c'est à dire, le prix mondial.

 

C'est sous la Présidence française de l'Union Européenne de N. SARKOSY, que le démantèlement de la Politique Agricole Commune a atteint son apogée.

 

Le nouveau nominé du Chef de l'Etat aura la charge de présenter la future loi de Modernisation Agricole. En écho aux luttes des paysans avec l'ambition agricole qui est la nôtre, le PCF n'acceptera pas cette loi. Sans aucun doute, cette loi sera un plan social visant à adapter à l'horizon 2013 notre agriculture à une PAC en ruine.

 

Pour le PCF, la France doit se doter des moyens à la hauteur de l'ambition agricole que porte le peuple.

 

L'urgence est d'agir immédiatement sur l'instauration de prix rémunérateurs et sur la répartition de la plus value entre producteurs, industries agro-alimentaires, grandes distributions. Nous proposons un grenelle des prix agricoles.

 

Face au défi alimentaire du XXI siècle de nourrir proprement la planète, des gros moyens de développement des politiques publiques en France, en Europe et dans monde doivent y être consacrés. C'est l'ambition agricole et alimentaire que nous portons.

 

La politique agricole doit avoir des objectifs fondamentaux de rémunération du travail paysan, de souveraineté alimentaire, de productions de qualité respectueuses des hommes et de l'environnement, tout en promouvant des coopérations internationales mutuellement avantageuses.

 

Le PCF, lors de ces Fêtes de l'Humanité, invite celles et ceux, paysans, pêcheurs, consommateurs, qui ont en commun le devenir alimentaire et agricole de « faire front sur tous les fronts ».

 

 

 

Le PCF

Publié dans Communiqués de Presse

Commenter cet article