Communiqué de presse - Salon International de l’Agriculture : Sarkozy affame le secteur agricole (PCF) - 19 février 2011

Publié le par terre-mer-pcf.over-blog.com

 

 

  2011-affiche-sia-vosgienne-1-small0 0

 

Nicolas Sarkozy inaugurait ce matin la 48ème édition du Salon de l’agriculture.

Le chef de l’Etat s’est efforcé de donner l’impression d’être à l’écoute du monde agricole, alors qu’il l’affame depuis le début de son mandat.

 

Spéculation, accaparement des terres, dumping, il est temps de tourner le dos à ce gâchis, provoqué par le gouvernement. L'agriculture doit être extirpée du carcan des règles de l'Organisation Mondiale du Commerce, des plans d'ajustements structurels du Fond Monétaire International et de toutes ses politiques qui affament. La France doit faire de l'agriculture un bien commun de l'humanité.

En Europe, pour « rester compétitif », c'est réformes après réformes que l’agriculture française à été sacrifiée, la régulation des prix et des marchés abandonnée.

Crises après crises la Politique Agricole Commune (PAC) a favorisée l'élimination des exploitations familiales, tout en concentrant les outils de production au profit de la grande distribution et aux dépends de la santé publique et du consommateur.

 

L'Europe a besoin d'une nouvelle feuille de route agricole et alimentaire à l'horizon 2050.

Face à l'urgence de la crise, des mesures immédiates peuvent et doivent être prises : Les pouvoirs publics doivent protéger les prix agricoles et mettre en place des prix garantis rémunérateurs ; suspendre les accords bilatéraux de libre échange négociés par l'Union Européenne ; affirmer la souveraineté alimentaire par la constitution de stocks européens de sécurité.

 

Le PCF

Paris, le 19 février 2011

Publié dans Communiqués de Presse

Commenter cet article