Réforme de la PAC :Communiqué de Presse : « pour une politique agricole et alimentaire européenne du 21ème siècle » - octobre 2011

Publié le par terre-mer-pcf.over-blog.com

 

 

Après Nicolas Sarkozy venu promettre des exonérations de charges aux employeurs de saisonniers agricoles et rien sur la rémunération des producteurs, c'est au tour de la Commission Européenne de présenter ses propositions législatives PAC (politique agricole commune) 2014-2020.

 

La tentation est grande pour la Commission Européenne de faire du bruit autour de la nécessaire redistribution des aides compensatrices pour mieux cadrer le démantèlement des outils de régulation. Dans ses propositions de réformes, « les objectifs de meilleure légitimité sociale/environnementale des paiements directs ne se retrouvent pas dans les propositions concrètes. L’absence de régulation des marchés et de la production annonce de prochaines crises sectorielles. Les chèques nationaux remplacent une vraie PAC juste, sociale et durable pour les paysan-ne-s et consommat-rice -eur-s » comme l'a bien souligné la Coordination Européenne Via Campesina dans son communiqué de presse à ce sujet.

 

Le PCF propose une nouvelle ambition qui viserait à construire la Politique Agricole et Alimentaire Européenne du 21ème siècle. Dès maintenant la mise en place d'outils de régulation des marchés, de stocks européens de sécurité alimentaire, de mesures contre la spéculation est nécessaire.

 

Avec le Front de Gauche, nous portons une politique agricole au service d'une agriculture de qualité et reconnaissant le droit à une juste rémunération du travail, et notamment la répartition de la valeur ajoutée dans les filières, sans alourdir le ticket de caisse des consommateurs.

 

C'est le sens de la proposition de Loi sur l'encadrement des prix alimentaires, discuté prochainement à l'Assemblée Nationale et présenté par André Chassaigne.

 


Parti Communiste Français

Paris, le 13 octobre 2011

 

Publié dans Communiqués de Presse

Commenter cet article